Robinson de Laurent Demoulin

Robinson a dix ans. Il joue, court, crie, comme n’importe quel enfant. Mais Robinson ne parle pas. Pas le moindre mot depuis sa naissance : Robinson est autiste. Robinson n’accepte aucun « non », n’est pas propre, voire joue avec ses excréments dès qu’il en a l’occasion, jette ses jouets par la fenêtre, s’y jetterait aussi si celle-ci n’était pas, comme absolument tout ce qui peut présenter un danger dans une maison, aussi sécurisée qu’un coffre de la Banque de France.

Être le père de Robinson, c’est nécessairement du sport. Non seulement il n’est pas toujours facile de comprendre le bonhomme, mais surtout il faut faire avec un enfant de dix ans qui se comporte le plus souvent comme s’il en avait deux ou trois.… Lire la suite

Article 353 du code pénal de Tanguy Viel

Rien ne destinait Martial Kermeur, ancien ouvrier spécialisé dans les chantiers navals, à se retrouver dans le bureau d’un juge, suspecté d’avoir commis un meurtre. Sa vie n’est certes pas un long fleuve tranquille et le plan social dont il a été victime, malgré la confortable indemnité reçue, donne un goût d’échec à tout ce qu’il entreprend. Mais il semble avoir trouvé son équilibre, grâce au maire de sa commune qui lui a proposé de s’occuper du château vieillissant qui trône sur les hauteurs de la ville en attendant qu’un riche acheteur vienne le retaper.

Les vieilles pierres défraîchies n’attirant guère les vocations, Martial passe là quelques années.… Lire la suite

L’Effroi de François Garde

des nazis à l"opéra - l'effroi - la grande vadrouille

Opéra Garnier. Ce soir doit être joué un des plus grands classiques du répertoire : Così fan tutte. Pour la première, ce 20 avril, des caméras sont dans la salle : l’opéra sera retransmis, en direct, sur France 2. Les musiciens s’accordent, le chef d’orchestre, le célèbre Louis Craon, salue l’audience. Et, pour la sidération de tous, lance au moment où le silence se fait, un retentissant Heil Hitler ! accompagné du salut nazi.

L’orchestre et le public restent muets. Que faire ? Comment répondre à une telle provocation ? Un des altistes, Sébastien Armant, décide de se lever et de tourner le dos à ce chef d’orchestre auquel il n’est plus question d’obéir.… Lire la suite

Musique 2016 – Bilan

Comme tous les ans, je clos cette traditionnelle semaine de bilans avec un coup d’oeil sur l’année musicale qui vient de s’écouler. Si 2016 a été une année relativement peu remarquable pour la littérature, je ne peux pas dire la même chose pour la musique. L’actualité musicale avait même de quoi faire tourner la tête par moments, avec nombre de pointures qui revenaient sur le devant de la scène, de Kanye West à Benjamin Biolay en passant par les Last Shadow Puppets, mais aussi une impressionnante fournée de jeunes groupes au fort potentiel qu’il faudra suivre dans les années à venir – Hinds, Whitney, Sunflower Bean, Las Aves, The Lewon Twigs… Sans parler bien sûr, malheureusement, des disparus, David Bowie en tête…

Tout ceci et bien plus se trouve ci-dessous, en une image et une playlist qui résument mon année 2016.… Lire la suite

Lectures 2016 – Bilan

Voici venu, encore une fois, le temps de vous adresser mes meilleurs voeux pour la nouvelle année… Et de jeter par la même occasion un coup d’œil sur celle qui vient de s’écouler. L’année 2016, honnie par tous (pour toutes les célébrités qu’elle nous a pris, entre autres), a-t-elle été généreuse en matière de littérature ? Pour moi, ce fut une année en demi-teinte avec, surtout une rentrée de septembre plutôt médiocre, dans laquelle figuraient un grand nombre de textes sympathiques, certes, mais d’où n’a véritablement émergé qu’une poignée de livres remarquables. La tendance se confirme chaque année : c’est plutôt dans la rentrée de janvier que se concentrent maintenant les pépites…

Malgré cela, je n’ai jamais autant lu puisque j’ai passé cette année la barre des 250 livres (273 pour être exact : ça devient presque inquiétant, et c’est exactement 100 de plus qu’en 2015), parmi lesquels 94 ont été chroniqués ici, et 29 du côté de Balises, le webmagazine de la Bpi, pour un total de 123 – un peu moins de la moitié donc.… Lire la suite

Challenge classique 2016 : le bilan

challenge - don quichotte

L’année dernière, Stephie me proposait de reprendre le fameux Challenge classique qui a cours depuis des années sur la blogosphère et qui consiste simplement à lire et chroniquer un classique par mois. Déjà que je n’avais jamais réussi à tenir ce rythme, j’allais en plus devoir me coller à l’organisation ! Et, un an après, c’est avec grand plaisir que je tire le bilan de ce challenge qui a, à nouveau, été largement suivi et avec lequel je ne me suis pas trop mal dépatouillé – même si je dois remercier les participants pour leur patience lorsque je tardais à mettre à jour l’index des billets…

Comment se porte donc le challenge en cette fin 2016 ?… Lire la suite

La mort difficile de René Crevel

au-rendez-vous-des-amis-ernst-crevel-la mort difficile

La scène est dans une maison bourgeoise. Au salon, deux rombières échangent potins et confidences. Il y a de quoi faire : entre un mari devenu fou, qui écrit chaque jour la même lettre à la Pompadour, et un autre qui s’est suicidé – c’est de famille, dit-on -, Mme Blok et Mme Dumont-Dufour peuvent bien se plaindre un peu. Et nous, nous moquer de ces deux caricatures dans un salon défraîchi, tiraillées entre convenances et pulsions érotiques ou morbides, que René Crevel nous offre en entrée de la Mort difficile. La satire est facile, certes, mais suffisamment grinçante pour fonctionner.… Lire la suite

Les Etats et Empires du Lotissement Grand Siècle de Fanny Taillandier

lotissement-les-etats-et-empires-du-lotissement-grand-siecle

Little boxes on the hillside
Little boxes made of ticky tacky
Little boxes on the hillside
Little boxes all the same.
There’s a pink one and a green one
And a blue one and a yellow one
And they’re all made out of ticky tacky,
And they all look just the same.

S’il fallait choisir une chanson pour accompagner la lecture des Etats et Empires du Lotissement Grand Siècle de Fanny Taillandier, ce serait immanquablement le Little Boxes de Malvina Reynolds – que vous connaissez forcément, surtout s’il vous est arrivé de regarder la série Weeds il y a une dizaine d’années.… Lire la suite

Paris au XXe siècle de Jules Verne

paris au xxe siecle-illustration-%22en-lan-2000%22

En 1861, Jules Verne n’est pas encore Jules Verne. Si quelques-uns de ses textes ont déjà été publiés en feuilletons, il lui faudra encore deux ans pour publier Cinq semaines en ballon, le premier de ses Voyages extraordinaires, qui l’installeront durablement dans le panthéon de la littérature populaire. Il a alors trente-trois ans, et il tâtonne encore, déjà guidé par l’éditeur Hetzel qui le conduira à la maturité. Parmi les nombreux textes écrits alors, et dans lesquels se trouvent parfois les ébauches des grands romans à venir, se trouve Paris au XXe siècle, bref roman longtemps porté disparu mais enfin retrouvé dans les années 1990.… Lire la suite

Voyage au centre de Pierre Patrolin

voyage au centre - illustration, centre de la terre (schéma)

Depuis la Montée des cendres en 2013, j’ai décidé que je suivrais Pierre Patrolin n’importe où. Que ce soit pour une traversée de la France à la nage – son premier roman -, pour une longue errance en voiture ou pour toute autre expédition qu’il voudrait mettre sur pied à l’avenir, je signe les yeux fermés. C’est dons sans la moindre hésitation, et sans même me renseigner sur le programme, que je l’ai accompagné pour ce nouveau Voyage au centre. Mais au centre de quoi, d’ailleurs?

C’est bien là toute la question car si la quatrième de couverture fait explicitement référence au centre de la terre – nous ramenant forcément à Jules Verne -, on se demande dès les premières pages par quel miracle on pourrait bien s’y rendre, dans la mesure où la silhouette qui nous sert de héros semble avoir bien du mal à dépasser le stade du réveil difficile et du café matinal.… Lire la suite