Paris au XXe siècle de Jules Verne

paris au xxe siecle-illustration-%22en-lan-2000%22

En 1861, Jules Verne n’est pas encore Jules Verne. Si quelques-uns de ses textes ont déjà été publiés en feuilletons, il lui faudra encore deux ans pour publier Cinq semaines en ballon, le premier de ses Voyages extraordinaires, qui l’installeront durablement dans le panthéon de la littérature populaire. Il a alors trente-trois ans, et il tâtonne encore, déjà guidé par l’éditeur Hetzel qui le conduira à la maturité. Parmi les nombreux textes écrits alors, et dans lesquels se trouvent parfois les ébauches des grands romans à venir, se trouve Paris au XXe siècle, bref roman longtemps porté disparu mais enfin retrouvé dans les années 1990.… Lire la suite

Voyage au centre de Pierre Patrolin

voyage au centre - illustration, centre de la terre (schéma)

Depuis la Montée des cendres en 2013, j’ai décidé que je suivrais Pierre Patrolin n’importe où. Que ce soit pour une traversée de la France à la nage – son premier roman -, pour une longue errance en voiture ou pour toute autre expédition qu’il voudrait mettre sur pied à l’avenir, je signe les yeux fermés. C’est dons sans la moindre hésitation, et sans même me renseigner sur le programme, que je l’ai accompagné pour ce nouveau Voyage au centre. Mais au centre de quoi, d’ailleurs?

C’est bien là toute la question car si la quatrième de couverture fait explicitement référence au centre de la terre – nous ramenant forcément à Jules Verne -, on se demande dès les premières pages par quel miracle on pourrait bien s’y rendre, dans la mesure où la silhouette qui nous sert de héros semble avoir bien du mal à dépasser le stade du réveil difficile et du café matinal.… Lire la suite

Vivre près des tilleuls de l’AJAR

les 18 auteurs de l'ajar - photo promo - vivre près des tilleuls

Auteure d’une poignée de textes de 1953 au début des années 1980, Esther Montandon, croyait-on, n’avait jamais rien écrit sur un drame pourtant fondamental : la perte de sa fille, morte par accident à trois ans. En 2013, pourtant, est retrouvé dans ses archives une sorte de journal fragmentaire qui évoque la période qui a entouré cette tragédie. Vivre près des tilleuls est une tentative de reconstitution, à partir de ces fragments, d’un texte posthume.

Si le nom d’Esther Montandon ne vous dit rien, ne complexez pas : ce n’est pas une lacune dans votre culture générale. Esther Montandon, tout simplement, n’existe pas. … Lire la suite

La Neige de Saint-Pierre de Leo Perutz

la neige de saint-pierre - paul Grabwinkler - Renoncement

Lorsqu’il se réveille dans un lit d’hôpital, le docteur Amberg est instantanément assailli par le vif souvenir des terribles évènements qui l’ont conduit là. Tout avait pourtant bien commencé : il avait enfin quitté sa vieille tante, qui s’est toujours occupé de lui après la mort de ses parents, pour prendre un poste à Morwede, dans la campagne. Il y a été, pendant plus d’un mois, au service du Baron Van Malchin, et par-dessus le marché il y a retrouvé Bibiche, une ancienne collègue dont il était follement amoureux. Celle-ci est même devenue sa maîtresse.

Tout allait donc pour le mieux jusqu’à ce qu’Amberg découvre les drôles de préoccupations du baron Van Malchin.… Lire la suite

Ce vain combat que tu livres au monde de Fouad Laroui

ce-vain-combat-que-tu-livres-au-monde-illustration-keep-calm

Malika et Ali ressemblent à n’importe quel couple moderne parisien de la classe moyenne supérieure. A peu près épanouis dans leurs boulots respectifs, avides de sorties, toujours prêts à refaire le monde en terrasse, un peu bobos, fiers de leur liberté et de leur ouverture d’esprit… Jusqu’au jour où la vie d’Ali se voit remise en question. Lui qui fait partie des ingénieurs les plus compétents de sa boîte est évincé d’un projet sur lequel il a travaillé pendant des années. A demi-mot, on lui fait entendre que son nom à consonance maghrébine n’est pas étranger à cette décision prise en haut lieu.… Lire la suite

Evguénie Sokolov de Serge Gainsbourg

petomane-pujol-evguenie sokolov

En plus d’être chanteur, on le sait moins, Serge Gainsbourg a été écrivain. Pas longtemps, seulement le temps d’un très court roman (112 pages écrites très gros et avec des marges conséquentes en Folio) publié en 1980 : Evguénie Sokolov.

Que se cache-t-il derrière ce titre qui évoque les grands romans russes ? A première vue, une farce : Evguénie Sokolov est le nom d’un artiste, passé par les Beaux-Arts, qui ne brille guère jusqu’à ce qu’il aie l’idée d’explorer une capacité naturelle qui lui est propre, un fardeau qui se transforme alors en don, j’ai nommé sa pétomanie hors-du-commun.… Lire la suite

Chanson douce de Leïla Slimani

la-ceremonie-chanson-douce

Favori surprise de la plupart des sélections de prix littéraires, Chanson douce de Leïla Slimani s’impose comme un des romans incontournables de la rentrée. Impossible de rester sourd aux indéniables arguments de ce second roman :  un scénario simple et direct et des frissons faciles. On y rencontre une nounou parfaite, Louise, qui finit par tuer dans un incroyable accès de cruauté les deux enfants qu’elle garde, Adam et Mila. Louise est un archétype du personnage mi-rassurant, mi-angoissant, qui sait se rendre indispensable grâce à sa perfection presque trop criante, et dont la bienveillance peut devenir à tout moment étouffante. C’est Harry, un ami qui vous veut du bien réincarné en Mary Poppins.… Lire la suite

Le Zeppelin de Fanny Chiarello

le-zeppelin-chiarello-hindenburg

Les habitants de La Maison, petite bourgade dont on ne saurait estimer la situation géographique « sans se lancer dans une série de calculs basés sur d’infimes indices épars au fil des chapitres », sont plutôt habitués aux situations qui sortent de l’ordinaire. Entre les objets qui disparaissent quotidiennement – du bête trousseau de clés à l’imposant frigo – comme si la ville était posée sur un autre Triangle des Bermudes et les impulsions collectives qui voient nombre d’habitants victimes de l’obscur syndrome de Canard-Bouée jeter leurs possessions dans le canal, La Maison a sa dose d’extravagance. Et Dieu sait que tous ses habitants n’ont pas une vie facile, entre Nadine qui doit arbitrer un concours de poésies écrites par des gamines férues d’équitation, Silas dont tous les amis ont disparu dans un accident d’autobus ou encore Ilona, l’étudiante polonaise qui vient de massacrer sa colocataire agaçante et se demande ce qu’elle va bien pouvoir faire maintenant.… Lire la suite

La succession de Jean-Paul Dubois

cesta-punta-la-succession-jp-dubois

Il y a des héritages plus faciles à porter que d’autres. Dans le cas de Paul Katrakilis, le héros de la Succession, les atavismes familiaux ont tout du fardeau. Passe encore que son grand-père, sa mère et son oncle aient été des personnes au mieux extravagantes, au pire des plus bizarres – le premier, parce qu’il racontait à qui voulait l’entendre qu’il fut le médecin de Staline, entre autre récits invérifiables ; les suivants, parce qu’ils menaient ce qui ressemblait drôlement à une vie de couple incestueuse, sous les yeux-mêmes du père de Paul. Mais que les trois se soient suicidés, à quelques années d’écart, voilà qui est assez lourd.… Lire la suite

Histoire du lion Personne de Stéphane Audeguy

woira_le_lion_et_son_chien-histoire-du-lion-personne-audeguy

Comme tout un chacun, le lion Personne est né au Sénégal. Rien de plus banal pour un lion. Il y serait resté, comme la plupart de ses congénères, si sa vie n’avait pas été prise dans un enchaînement de concours de circonstances qui en ont fait une créature à part. A la mort de sa mère, il est d’abord recueilli par un jeune garçon sénégalais curieux de tout, prometteur aux yeux de son tuteur français. Tous deux s’occupent de lui avec la plus grande prévention, l’apprivoisent, le bichonnent, jusqu’à un drame qui jette le lion Personne sur les routes, ou plutôt sur la mer, en direction de la France où il sera accueilli par Jean Dubois, naturaliste élève de Buffon, qui en fera une des vedettes de la ménagerie du roi – bientôt remplacé par le Jardin des Plantes.… Lire la suite