A paraître : Le Désordre azerty d’Eric Chevillard

chevillard-azertyArrêtez tout ce que vous êtes en train de faire (surtout que je vous vois, là, à glander en lisant des blogs), Chevillard revient. En 2014, oui, mais les éditions de Minuit ont eu la bonne idée de nous offrir dès maintenant les premières pages du Désordre azerty, l’occasion pour ceux et celles qui se demandaient par quel bout prendre le Chevillard d’en avoir un petit aperçu.

Le Désordre azerty, il vaut mieux prévenir, n’est pas un roman mais un abécédaire, dans le désordre donc, ou plutôt dans l’ordre du clavier. Une excellente idée qui va au bout de la logique de fragmentation que suit l’écriture de Chevillard. 26 entrées, parmi lesquelles on trouvera les alléchants « Banc Beckett », « Dieu », « Humour », « Littérature » – rien que ça, oui – et même « Chevillard ». Pour l’instant il faudra se contenter de « Aspe », « Zoo » et d’un morceau de « Ennemi ». On y retrouve le style toujours sur le qui-vive de Chevillard, et son goût pour le commentaire littéraire vu sous les angles les plus inattendus. J’ai hâte de lire le reste…

Le désordre Azerty sur le site de Minuit

Sur le même thème :

5 Comments

    • Un peu, mais je ne force personne 😉 Et dans le fond, je ne sais pas si c’est la meilleure introduction au style Chevillard, commencer comme ça par « Aspe ». Un peu rude peut-être. Mais bon, ça n’est pas si courant d’avoir de longs extraits de livres à paraître disponibles en ligne, alors autant en profiter !

    • J’y suis venu tardivement aussi puisque je ne l’ai découvert que l’année dernière, mais chacun de ses romans que je découvre est un petit bonheur 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *