Et avec sa queue, il frappe ! de Thomas Gunzig

bruce lee

Quand on est petit, qu’on vit dans la peur des grands de l’école, qu’on a été élevé dans l’idée que le monde est plein de dangers, quel maître à penser peut-on trouver pour se sortir de là ?

Thomas Gunzig, que j’ai découvert l’année dernière avec le très utile Manuel de survie à l’usage des incapables, a la réponse. Elle vient de ses propres souvenirs d’adolescent, au moment où la pression sociale commence à se faire plus forte, où se cacher n’est plus suffisant car les autres se mettent à sentir « l’odeur de la peur » sur les plus faibles. A cet âge-là, Gunzig a emprunté de l’argent à ses parents pour prendre un abonnement au vidéo-club et a découvert, entre autres, tous les films de Bruce Lee. C’est lui qui, dans la Fureur du dragon, dit avant d’abattre un valeureux adversaire : « Le petit dragon approche sa proie… Et avec sa queue, il frappe ! »

gunzigComme bréviaire du développement personnel, c’est un peu court, c’est certain. Mais Bruce Lee suffit à Gunzig, et au seul personnage de sa pièce de théâtre : l’important, c’est qu’il incarne une façon d’être, une assurance sans faille qu’il peut s’approprier à force d’imitations. Dans la pièce, c’est un avatar de Gunzig devenu grand qui explique à son fils pourquoi il ne doit pas avoir peur des grands qui le bousculent et le traitent de « tapette ».

Ayant encore en tête ma lecture encore toute fraîche d’En finir avec Eddy Bellegueule, je n’ai pas pu m’empêcher de trouver que le récit et les idées de Gunzig restaient un peu légers, face à des mécanismes sociaux qui dépassent largement ceux qui sont évoqués dans Et avec sa queue, il frappe ! En dépit de ces réserves, Gunzig touche souvent juste dans ce petit texte que je regrette d’avoir raté dans une mise en scène largement saluée par la critique dans le Off d’Avignon 2014.

platypus fullplatypus fullplatypus fullplatypus grayplatypus gray

Sur le même thème :

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *