Petit traité de dissidence spirituelle de Baptiste-Marrey

life of brian monty python

Un chômeur en fin de droits de 33 ans, se faisant appeler Ali-Jesu a été conduit le jeudi 20 avril au Commissariat de Pont-sur-Marne pour troubles répétés à l’ordre public. Sans raison connue, il est décédé au cours de la nuit dans la cellule de dégrisement : il se serait lui-même blessé gravement au visage et aurait succombé à son hémorragie. « Il voulait sauver les autres, nous a déclaré le Commissaire-Centurion. Il n’a pas été fichu de se sauver lui-même. » L’IGN (la police des polices) a été saisie de l’incident.

Une douzaine de personnes, se prétendant disciples du défunt, ont manifesté pacifiquement devant le commissariat. Elles ont été dispersées par les forces de l’ordre.

(Dépêche AFP du vendredi 21 avril, 15 heures)

Matthieu, XXXVII/42

Ce court extrait devrait largement suffire à vous faire comprendre le principe de ce Petit traité de dissidence spirituelle, qui imagine l’avènement d’un nouveau Messie dans la France d’aujourd’hui. L’histoire ayant tendance à se répéter, les représentants du pouvoir, inquiets de l’influence gagnée par ce prophète, font tout ce qu’ils peuvent pour s’en débarrasser – jusqu’à ce dénouement, un peu moins grandiose que la Passion il faut bien l’admettre.

petit traité de dissidence spirituelle baptiste marreyLe procédé n’est pas bien nouveau – que ce soit du côté des réécritures comiques de la vie de Jésus (on pense forcément, avec bonheur, aux Monty Python) ou des transpositions de mythes avec force anachronismes bourrés au chausse-pied dans le matériau de départ. Baptiste-Marrey ne parvient pas toujours à dépasser ce simple parti pris qui a tendance à lasser facilement. On sourit le long de quelques pages, puis le livre s’essouffle.

Certes, le sous-texte politique, joyeusement grinçant lui aussi avec son « Omni-Pharisien » habitant le palais de « l’Elysée-Capharnaüm », permet de creuser un peu plus loin et de raviver l’intérêt. Certaines paraboles d’Ali-Jesu sont même très bien troussées, comme celle du talent-or et du livret A. La façon qu’a Baptiste-Marrey de montrer la violence de classe exercée à l’égard des populations des banlieues atteint parfois une certaine finesse. Ces moments restent malheureusement rares, et cèdent bien souvent la place à un manichéisme bon teint qui pourrait avoir sa place dans certains passages du Nouveau Testament mais reste un peu trop léger pour parler de la société contemporaine.

platypus fullplatypus fullplatypus fullplatypus grayplatypus gray

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *