Data Transport de Mathieu Brosseau

courrier

Au début du roman, M. naît une deuxième fois. Repêché, nu, par un cargo nommé Data Transport, dans les eaux de l’océan. Comme un nourrisson, il ne maîtrise qu’à peine le langage : seule une lettre passe ses lèvres, le B. A la fois babil et bégaiement, il le répète inlassablement.

Etant donné son infirmité, M. trouve un métier qui ne nécessite quasiment aucun contact avec d’autres. Il est chargé de traiter, dans un centre de tri postal, les NPAI – N’habite Pas à l’Adresse Indiquée -, des lettres qui se sont égarées. A travers ces fragments, le plus souvent nébuleux mais bavards, M. reconstruit un peu de son identité en endossant les mots des autres.

data-transport-brosseauData Transport, au départ, pourrait avoir à la fois des airs d’enquête – le héros amnésique retrouvant son passé est un classique – et de roman de formation. Au fil du texte, cependant, Mathieu Brosseau éclate toute trame narrative classique, intercalant notamment des extraits de ces lettres sans destinataires dans le cours du récit. Parfois semées d’éclats poétiques, parfois abstruses jusqu’à agacer, elles parasitent Data Transport dans le sens où elles rajoutent pour le lecteur une couche de complexité, mais aussi dans celui où elles se nourrissent du roman, leur hôte, pour prendre leur importance. Les jeux de miroir restent rares, mais c’est pour cette raison précisément qu’ils méritent une attention toute particulière.

Une attention que l’on a de plus en plus de mal, au fil du texte, à accorder aux courts chapitres de Data Transport qui finissent par ressembler à un hachis narratif un peu trop fin, qui brouille à terme tout ce que le roman peut avoir à nous dire. Sans doute est-ce un des effets recherchés : il est tout de même question d’un être à moitié dissout et il est logique que le langage s’en fasse le reflet. Pour autant, Data Transport bégaie un peu trop et lasse rapidement.

platypus fullplatypus fullplatypus grayplatypus grayplatypus gray

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *