Outre-terre de Jean-Paul Kauffmann

eylau-outre-terre

7 février 1807. Dans la plaine d’Eylau, située dans l’actuel oblast de Kaliningrad, enclave russe au sud des pays Baltes, 65.000 hommes s’apprêtent à livrer bataille sous les ordres de Napoléon. Face à eux, l’armée russe – soutenue par quelques régiments de l’armée prussienne-, commandée par le général Von Benningsen, aligne 70.000 hommes.

L’affrontement qui va suivre est un des épisodes les plus meurtriers des guerres napoléoniennes. Pas aussi mémorable que Waterloo ou que la débâcle de la campagne de Russie, deux évènements qu’elle préfigure pourtant selon certains historiens, la bataille d’Eylau fait environ 5000 morts dans la Grande Armée, entre 7000 et 9000 chez les Russes. Lire la suite

Verlaine de Jean-Baptiste Baronian

fat3_fantin_001f

Après avoir lu les BD  Verlaine de Jagodzinski et Casanave et Rimbaud de Xavier Coste, je continue cette semaine ma découverte de la vie de ces deux poètes avec un ouvrage plus « sérieux » puisqu’il s’agit d’une biographie du premier. Une histoire d’une grande richesse, faite d’une errance perpétuelle entre Paris, les Ardennes, l’Angleterre et la Belgique  et de chutes innombrables – l’aventure avec Rimbaud, si elle est la plus connue, est loin d’être la seule période de trouble pour Verlaine.

Jean-Baptiste Baronian en dresse un portrait presque à charge. Verlaine est en effet un alcoolique notoire, qui sous l’effet de l’absinthe tombe sous le coup de crises de rage d’une violence inimaginable.… Lire la suite

BD : Verlaine, une saison en enfer de Bernard Jagodzinski et Daniel Casanave

verlaine_19_bg_

La semaine dernière, en cherchant les illustrations de mon billet sur Rimbaud l’indésirable de Xavier Coste, je suis tombé sur des vignettes d’une autre BD dont j’ignorais l’existence, sur Verlaine cette fois. Comme ma bibliothèque l’avait, je me suis jeté dessus, alléché par la couverture dont le style est à l’opposé du travail de Coste.

L’album de Casanave et Jagodzinski commence quelques années après que Rimbaud ait définitivement disparu de la vie de Verlaine, lorsque celui-ci a quitté Paris pour s’installer à Juniville, un patelin des Ardennes où on trouve aujourd’hui un musée à sa mémoire. Il y mène une existence simple, en compagnie de Lucien Létinois, un de ses anciens élèves avec qui il a une liaison.… Lire la suite

BD : Rimbaud l’indésirable de Xavier Coste

rimbaud verlaine coste

On connaît tous par bribes la vie hors du commun de Rimbaud : l’enfance étriquée à Charleville, la fuite à Paris pour rencontrer Verlaine avec qui il part à Londres et en Belgique, la mort frôlée de près lorsque son amant lui tire deux balles de revolver dans l’épaule, l’abandon de la poésie à vingt-et-un ans et le départ pour l’Orient puis l’Afrique où il mène une vie d’aventurier. La mort, enfin, à trente-sept ans, des suites de l’amputation d’une jambe gangrénée.

Conscient tout de même de mes lacunes en la matière, j’étais enthousiaste à l’idée d’apprendre deux ou trois choses en plus sur la vie de Rimbaud sans pour autant me plonger dans une des biographies-sommes de Claude Jeancolas ou Jean-Jacques Lefrère (paresse, j’écris ton nom…).… Lire la suite

Balzac, le roman de sa vie de Stefan Zweig

balzac-daguerreotype-manuscrits-317047-jpg_197704

Lorsqu’il se suicide en février 1942, Zweig laisse derrière lui, inachevé, son grand oeuvre, une biographie de Balzac qu’il élabore depuis une dizaine d’années. Si on se rappelle qu’il était déjà l’auteur, au sein de l’essai Les Trois Maîtres, d’un essai sur Balzac, on n’aura aucune peine à imaginer l’attachement et la fascination de Zweig pour le plus grand romancier français du XIXe siècle. Après dix années de recherche et de documentation,  les connaissances de l’auteur autrichien sur son aîné sont encyclopédiques et composent une biographie vivante et enthousiaste.… Lire la suite