Challenge Classique 2016 – La page

Après trois années chez Stephie, le Challenge Classique atterrit cette année sur mon blog !

         .  

Pour ceux qui n’en sont pas familiers, il s’agit simplement de lire un classique par mois. Comme ce rythme peut être difficile à tenir, vous pouvez en vous inscrivant préciser que vous vous fixez un objectif différent – un tous les deux mois par exemple.

Une fois la lecture faite, il ne vous reste plus qu’à écrire un article (sur votre blog, ou bien sur Babelio ou SensCritique) et à venir en indiquer le lien (ainsi que le titre et le nom de l’auteur) dans un commentaire ci-dessous.
   .  

Les autres règles ne changent pas : sont acceptées les oeuvres littéraires dites classiques mais également les BD, films et spectacles qui en sont tirés, et les expositions qui peuvent être consacrées à leur auteur. Sont également acceptées les lectures audios. Pour simplifier, est considérée comme classique toute oeuvre publiée avant 1970 (pas d’excuse donc !).

Ce qui ne change pas non plus, c’est que le challenger le plus assidu et le plus prolixe aura droit à une petite récompense en fin d’année… S’il est nécessaire de départager des challengers ayant réussi à tenir le rythme d’un classique par mois, je me baserai plutôt sur le nombre de pages lues que sur le nombre d’articles (car l’investissement pour lire l’Homme sans qualités reste plus conséquent que pour écrire un article sur Boule de suif).

N’oubliez pas pour finir d’intégrer dans chacun de vos billets un lien vers cette page et un des logos du challenge ! Ils ont changé, mais il y en a (j’espère) pour tous les goûts : vous pouvez désormais afficher votre amour pour Goethe, Cervantès, Shakespeare, Balzac ou encore Proust… Bonne lecture et bon challenge à tous !

Les participants du Challenge Classique 2016 :

Alphonsine (La bibliothèque d’Alphonsine)

Janvier : La Prêtresse sans dieu, Leïlah Mahi

Février : Comment devient-on écrivain, Alphonse Albalat

Gloire tardive, Arthur Schnitzler

Mars : Solitude, Jean-Marie Dargaud

Avril : Pan, Knut Hamsun

Mai : Les Soupirs de Cyprien Morus, Félix Vallotton

Juin : Rosalie, Ange Pechméja

Août : A prendre ou à laisser, Henri Roorda

Du côté de chez Swann, Marcel Proust

Septembre : L’Hôtel du Nord, Eugène Dabit

Octobre : Ma vie et la danse, Loïe Fuller

Novembre : Olivia, Dorothy Bussy

Anaïs (sur SensCritique)

Janvier : La Dame du manoir de Wildfell Hall d’Anne Brontë

Février : Crime et châtiment, Fiodor Dostoïevski

Ariane (Tant qu’il y aura des livres)

Janvier : Rebecca, Daphné du Maurier

Février : Le meurtre de Roger Ackroyd, Agatha Christie

La lettre écarlate, Nathaniel Hawthorne

Mars : L’Auberge de la Jamaïque, Daphné du Maurier

Avril : Dix petits nègres, Agatha Christie

Mai : Djamilia, Tchinghiz Aïtmatov

Juin : Mansfield Park, Jane Austen

Pierre de lune, Wilkie Collins

Août : Les Oiseaux, Daphné du Maurier

Septembre : Le bouc émissaire, Daphné du Maurier

Novembre : Contes à Ninon, Emile Zola

La Perle, John Steinbeck

Décembre : Bel-Ami, Guy de Maupassant

Cléanthe (Dans la bibliothèque de Cléanthe)

Janvier : Un bretteur, Ivan Tourguéniev

Eimelle (Les Carnets d’Eimelle)

Janvier : Les Femmes savantes, Molière

Février : La Femme de trente ans, Honoré de Balzac

Mars : La Cerisaie, Anton Tchekhov

El Cid, d’après Corneille

 

Lezen (Pages de romans)

Juillet : Orgueil et préjugés, Jane Austen

Septembre : L’Assommoir, Emile Zola

Octobre : Le Seigneur des anneaux, T.1, J.R.R. Tolkien

Novembre : Anna Karénine, Leon Tolstoï

Décembre : Les Misérables, Victor Hugo

.

Miss Alfie (Croqueuse de livres)

Janvier : Double assassinat dans la rue Morgue, suivi de La lettre volée, Edgar Allan Poe

Le soleil naît derrière le Louvre, Léo Malet

Février : Le Joueur d’échecs, Stefan Zweig

Un meurtre est-il facile ?, Agatha Christie

Mars : Une page d’amour, Emile Zola

Avril : La ferme africaine, Karen Blixen

Conte crépusculaire, Stefan Zweig

Pierre et Jean, Guy de Maupassant

Mai : Brûlant secret, Stefan Zweig

L’hôtel hanté, Wilkie Collins

Une étude en rouge, Arthur Conan Doyle

Juin : Le Comte de Monte-Cristo, Alexandre Dumas

La Peur, Stefan Zweig

Le Mystérieux Mr. Quinn, Agatha Christie

Juillet : Nana, Emile Zola

L’if et la rose, Agatha Christie

Magellan, Stefan Zweig

Août : La Lettre écarlate, Nathaniel Hawthorne

Le Signe des quatre, Arthur Conan Doyle

L’étrange cas du Docteur Jekyll et de Mister Hyde, Robert Louis Stevenson

Septembre : Pot-Bouille, Emile Zola

Emile Verhaeren, Stefan Zweig

Octobre : Les enfants du capitaine Grant, Jules Verne

Novembre : Lady Susan, Jane Austen

Décembre : Les aventures de Sherlock Holmes, Arthur Conan Doyle

.

Mokamilla (Au milieu des livres)

Janvier : Le Pigeon, Patrick Süskind

Février : Blasons du corps, René Follet

Médée, Pierre Corneille

Mars : Martin Eden, Jack London

Juillet : Eugène Onéguine, Pouchkine

Septembre : Martin Eden, Aude Samana et Denis Lapière d’après Jack London

Les Justes, Albert Camus

Octobre : Médée, l’épouse barbare, Nancy Peña et Blandine le Callet

Docteur Jekyll et Mister Hyde, Maxime Rovere et Sébastien Mourrain d’après R.L. Stevenson

.

Orzech (Orzech et sa bibliothèque)

Janvier : Mrs Bridge, Evan S. Connell

Avril : La Ferme africaine, Karen Blixen

Juin : Vingt-quatre heures de la vie d’une femme, Stefan Zweig

O.

Parthenia (Bric-à-brac)

Janvier : Nord et Sud, Elisabeth Gaskell

Mars : L’oeillet vert, Robert S. Hitchens

Mademoiselle de Maupin, Théophile Gautier

Avril : Helgvor du fleuve bleu, J.H. Rosny Aîné

Novembre : Le Tour d’écrou, Henry James

O.

PatiVore

Janvier : L’Impôt, Ivan Bounine

Février : Les Infortunes de la vertu, Sade

Mars : Le post-scriptum, Emile Augier

Avril : Les déserts de l’amour (fragments), Arthur Rimbaud ;  Les exploits de Quick & Flupke, Hergé

Décembre : Le cousin de Mahomet, Nicolas Fromaget

O.

Praline (Pralineries)

Janvier : La boule de neige, Alexandre Dumas

Février : L’homme à l’oreille cassée, Edmond About

Marie-Antoinette, Stefan Zweig

Mars : Le Phare du bout du monde, Jules Verne

Avril : Une histoire de revenants, Paul Féval

L’homme sans bras, Paul Féval

Mai : La Demeure mystérieuse, Maurice Leblanc

Mai : A l’ombre des jeunes filles en fleur, Marcel Proust

Juin : David Copperfield, Charles Dickens

The mark on the wall, Virginia Woolf

Flatland, Edwin Abbott Abbott

King Lear, William Shakespeare

A mysterious affair at Styles, Agatha Christie

Marie Tudor, Victor Hugo

The adventures of Sherlock Holmes, Arthur Conan Doyle

La lumière qui s’éteint, Rudyard Kipling

La promenade au phare, Virginia Woolf

Mansfield Park, Jane Austen

The moving finger, Agatha Christie

L’archer vert, Edgar Wallace

Spider’s web, Agatha Christie

Juillet : The woman in white, Wilkie Collins

Août : Le tour du monde en 80 jours, Jules Verne

Contes d’une grand-mère, George Sand

The new dress, Virginia Woolf

Septembre : The Minority Report, Philip K. Dick

The Romance of certain old clothes, Henry James

Sad Cypress, Virginia Woolf

Le Côté de Guermantes, Marcel Proust

The Madonna of the future, Henry James

La Petite Dame de la grande maison, Jack London

La conquête du courage, Stephen Crane

What Maisie knew, Henry James

The Pupil, Henry James

Octobre : Douze femmes de Paul Féval

Sodome et Gomorrhe, Marcel Proust

Novembre : Voyage autour de ma chambre, Xavier de Maistre

Décembre : La Prisonnière, Marcel Proust

Albertine disparue, Marcel Proust

Le temps retrouvé, Marcel Proust

O.

Pr. Platypus (Les Carnets du Pr. Platypus)

Janvier : Escal-Vigor, Georges Eekhoud

Février : Les Lauriers sont coupés, Edouard Dujardin

Monsieur de Bougrelon, Jean Lorrain

Mars : Quelqu’un, Robert Pinget

La Côte sauvage, Jean-René Huguenin

Avril : Force ennemie, John-Antoine Nau (Goncourt 1903)

Mai : La Maternelle, Léon Frapié (Goncourt 1904)

Juin : Les Civilisés, Claude Farrère (Goncourt 1905)

 Dingley, l’illustre écrivain, Jean et Jérôme Tharaud (Goncourt 1906)

Juillet : Le conte de deux cités, Charles Dickens

Août : Malicroix, Henri Bosco

Septembre : Les Temps difficiles, Edouard Bourdet

Octobre : La Neige de Saint-Pierre, Leo Perutz

.

Sandrion (D’autres vies que la mienne)

Janvier : Djamilia, Tchinghiz Aïtmatov

Mémoires d’Hadrien, Marguerite Yourcenar

Février : Rebecca, Daphné du Maurier

Mars : La Fille du Capitaine, Pouchkine

L’homme qui rit, Victor Hugo

Avril : Journal d’une femme de chambre, Octave Mirbeau

La Curée, Emile Zola

Juin : Une maison de poupée, Enrik Ibsen

Juillet : 1984, George Orwell

La source cachée, Hella S. Haasse

Le Palais de glace, Tarjei Vesaas

.

Stephie (Mille et une frasques)

Janvier : L’Iliade et l’Odyssée, Soledad Bravi

.

challenge - don quichotte

Challenge faustChallenge - proust

Challenge - Opheliachallenge - père goriot

211 Comments

  1. Et voilà ! Je m’inscris !!
    J’adore tes nouveaux logos. Je pense que j’arborerai celui de Cervantès 🙂
    J’ai déjà mes trois premières lectures de prévues. Et peut-être même un spectacle d’ailleurs 🙂

    • Je suis content pour les logos, je sais que les anciens étaient très populaires (et je les aimais bien, d’ailleurs !)

      J’essaye de prendre de l’avance moi aussi, j’ai plusieurs lectures (déjà faites) sous le coude en cas de panne de classique ! Et puis de ton côté, tu as aussi une expo je crois 😉

  2. Je crois que je vais m’inscrire, car la date de 1970 me rend le tout beaucoup moins inquiétant !
    Peut-on inclure aussi des romans policiers (je pense à Simenon, Conan Doyle ou Agatha Christie qui ont écrit des choses avant cette date…) ?

    • Bien sûr, tous les genres sont les bienvenus !
      On peut donc aussi inclure des classiques de la SF et de différents genre de l’imaginaire… Il y a de quoi faire !

  3. Bonjour,
    Je m’inscris , je suis contente que le challenge continue 🙂 D’ores et déjà je me fixe l’objectif d’un classique tous les deux mois. À bientôt. Edyta

  4. Parfait ! Puisque je suis en train de lire Agatha, et que j’ai déjà 2 lectures en attente de publication qui collent, ça devrait bien se faire !

  5. J’ai bien envie d’essayer mais j’ai peur de ne pas tenir le rythme… (cela dit, même mes Introuvables rentrent dans la définition, même si ce ne sont pas des classiques au sens fort du terme)…

    • Ca n’est pas grave, on peut jouer avec des classiques oubliés – c’est peut-être même encore plus intéressant 🙂
      Avec tes introuvables, tu devrais au moins pouvoir tenter le rythme d’un livre tous les deux mois en tout cas !

  6. Bon… Gniiiih… Allez, c’est trop tentant… je me lance ! 😀 Et j’essaierai de compléter avec quelques classiques sortis de derrière les fagots.

  7. Je m’inscris ainsi, sans aucun objectif chiffré. Le but est simplement de me motiver à lire/relire davantage de classiques.
    Je n’ai pas de blog mais je consigne certaines de mes lectures sur mon compte instagram.
    Des bises Platy et à bientôt je l’espère

    • Je ne savais pas que tu parlais de tes lectures sur Instagram 🙂 Je n’y suis pas (car la photo et moi… ça fait douze) mais ta participation au challenge me permettra de penser à y aller de temps en temps ! Très content de te compter parmi nous 😉 A bientôt !

  8. Je me lance aussi. Lire plus de classiques et ma résolution de l’année 2016 donc ça tombe bien. Je suis contente de pouvoir participer depuis sens critique.

  9. Je vais essayer de m’y tenir, au moins un tous les deux mois.
    Je n’ai cependant pas de blog pour consigner mes lectures mais je ferai des critiques troublées 😉

    Merci pour ce challenge !

  10. J’ai oublié de préciser que j’allais commencer le challenge avec Dumas et sa Pauline, bien évidemment. Livre en attente de réception !

  11. J’hésitais à replonger dans un challenge… Mais je n’ai lu que des classiques depuis le début de l’année alors pourquoi pas ? Reste à écrire les billets !
    A bientôt !

  12. Bonjour !
    Alors, j’avais prévu de chroniquer du Schnitzler, pour ce mois-ci, mais finalement s’est interposé ce billet pas du tout prévu sur « Comment devient-on écrivain d’Antoine Albalat (1925). Schnitzler viendra sans doute, mais plus tard. Voici le billet dans tous les cas, pour ma participation de février :
    https://gnossiennes.wordpress.com/2016/02/16/comment-on-devient-ecrivain-dantoine-albalat-1925/

    Excellente continuation à tout le monde ! 🙂

    • En effet, c’était moins une ! 🙂
      Et c’est encore un inconnu pour moi ; logique, tu me diras, pour un Introuvable. Je vais lire ça attentivement !

        • C’est chouette, c’est le but ! Ca me permet moi aussi d’en lire plus régulièrement et comme toi plus j’en lis, plus j’en veux (et puis les poches coûtent moins cher que les grands formats, c’est un argument de poids en faveur des classiques par rapports aux sorties toutes fraîches ^^)

    • L’important c’est de tenir sur la durée, peu importent les objectifs ! Encore 8 mois pour lire quelques classiques supplémentaires 🙂

      En tout cas c’est intéressant, Miss Alfie aussi a lu La Ferme africaine récemment, et son avis était plus que mitigé également.

    • Challenge bis : finir l’intégrale de Zweig en 2016 ?
      C’est chouette en tout cas, je connais mal Zweig et je n’ai pas été enchanté par le peu que j’ai lu de lui, mais te voir arpenter son oeuvre me redonne envie…

      • J’ai eu un coup de coeur pour ses biographies et je me suis achetée et fait offrir l’intégrale de ses romans, nouvelles, essais et biographies parues dans la collection Pochothèque chez Livre de poche. Du coup, je picore des nouvelles, je poursuis mon exploration d’un auteur que j’apprécie beaucoup pour sa description des émotions notamment. Et j’ai même lancé un challenge chez moi ! (http://croqlivres.canalblog.com/archives/2016/02/12/33357205.html)

        • C’est chouette ! Si je me mets sérieusement à le relire un jour, je m’inscrirai 🙂
          Pour l’instant, son seul livre qui m’ait accroché, c’est la biographie de Balzac (surtout parce que j’adore Balzac d’ailleurs).

    • Un classique qui sort de l’ordinaire ! Sandrion l’a lu également en début d’année et vous êtes d’accord pour dire que c’est un très beau texte… Ca donne envie !

  13. En lisant tes participations, je me demande si, l’année prochaine, il ne faudrait pas aussi organiser un challenge Goncourt en parallèle 😛 !

    J’en profite pour déposer ma participation pour le mois de juin : Rosalie, d’Ange Pechméja (encore un sorti d’on ne sait où) : https://gnossiennes.wordpress.com/2016/06/21/p-rosalie-dange-pechmeja/
    J’espère ajouter une participation bien plus classique avant la fin du mois, mais c’est plus hypothétique. Nous verrons bien ! 🙂

    • Ah pour l’instant je fais un genre de challenge Goncourt tout seul dans mon coin, mais si d’autres veulent s’y joindre on peut s’organiser en effet 😀
      Merci pour cette nouvelle lecture originale, en tout cas !

  14. Coucou, C’est pas très sympa ce que je vais faire… Voici tous mes nouveaux titres pour juin ! Tous anglais, mois anglais oblige.
    Woolf, The mark on the wall
    http://pralinerie.blogspot.com/2016/06/the-mark-on-wall.html
    Abbott, Flatland
    http://pralinerie.blogspot.com/2016/06/flatland.html
    Shakespeare, King Lear
    http://pralinerie.blogspot.com/2016/06/king-lear.html
    Christie, A mysterious affair at Styles
    http://pralinerie.blogspot.com/2016/06/a-mysterious-affair-at-styles.html
    Hugo, Marie Tudor
    http://pralinerie.blogspot.com/2016/06/marie-tudor.html
    Conan Doyle, The adventures of Sherlock Holmes
    http://pralinerie.blogspot.com/2016/06/the-adventures-of-sherlock-holmes.html
    Kipling, La lumière qui s’éteint
    http://pralinerie.blogspot.com/2016/06/la-lumiere-qui-seteint.html
    Woolf, La promenade au phare
    http://pralinerie.blogspot.com/2016/06/la-promenade-au-phare.html
    Austen, Mansfield Park
    http://pralinerie.blogspot.com/2016/06/mansfield-park.html
    Christie, The moving finger
    http://pralinerie.blogspot.com/2016/06/the-moving-finger.html
    Wallace, L’archer vert
    http://pralinerie.blogspot.com/2016/06/larcher-vert.html

    • En effet, le précédent a dû passer dans le filtre à indésirables de WordPress (un peu trop zélé, parfois, surtout quand il y a des liens dans le commentaire). Désolé ! Je note ça de suite 🙂

  15. Hélas, je suis en retard. J’avais prévu de publier cette chronique en juillet, mais j’ai eu tant à faire que le blog a conservé son silence. Qu’à cela ne tienne, la voici pour août. Il s’agit de la chronique d’un petit livre de chroniques d’Henri Roorda, l’Alphonse Allais suisse, A prendre ou à laisser (publié en 1919) :

    https://gnossiennes.wordpress.com/2016/08/16/r-a-prendre-ou-a-laisser-dhenri-roorda/

    Essayons d’avoir une deuxième lecture classique en août pour rattraper ça !

  16. Bonjour à tous,
    Comme il est un peu tard pour participer cette année, je note ce challenge pour l’an prochain, une façon de « m’obliger » à lire des classiques ! Des livres que je crains souvent d’ouvrir, n’étant jamais sûre d’arriver au bout… Mme Bovary, par exemple, je l’ai commencé (et abandonné) au moins 3 fois ! Rien à faire, le style m’ennuie terriblement. J’adore Zola par contre, que certains trouvent très ennuyeux… Bref. En lire un par mois, d’un auteur différent à chaque fois me semble être un bon moyen de renouer avec les auteurs classiques ! A très bientôt !

  17. Bonjour !
    Comme je me le suis promis, j’ajoute une lecture classique au mois d’août pour compenser ma honteuse défection de juillet. Un classique de chez classique en l’occurrence, puisqu’il s’agit du côté de chez Swann de Marcel Proust : https://gnossiennes.wordpress.com/2016/08/29/du-cote-de-chez-swann-de-marcel-proust-chronique-revassee/

    Et coucou à Praline qui a lu A l’ombre des jeunes filles en fleurs il y a quelques mois ! 😉

    A septembre pour une prochaine lecture !

  18. Coucou, voici un nouveau titre pour septembre: http://pralinerie.blogspot.com/2016/09/the-romance-of-certain-old-clothes.html
    The romance of certain old clothes de Henry James

    Le premier titre du mois était The Minority report de P.K. Dick : http://pralinerie.blogspot.com/2016/09/the-minority-report.html

    Et mon dernier titre d’aout était The new dress de Virginia Woolf : http://pralinerie.blogspot.com/2016/08/the-new-dress.html
    (je ne sais pas ce qui se passe avec mes commentaires, j’ai l’impression qu’ils ne passent pas bien en ce moment)

    • Ah mais oui, et c’est même doublement bizarre car je suis sûr d’avoir mis à jour avec les trois premiers de septembre l’autre jour, après avoir vu ton commentaire pour Sad Cypress. Pas trace des deux autres dans mes commentaires en revanche, je m’était dit que tu avais peut-être oublié. Bon, je corrige ça et je vais voir si je retrouve ces commentaires disparus dans les entrailles de WordPress. Sinon tant pis, en tout cas je suis à jour de tes articles je crois 😉

  19. Bonjour, je finis septembre avec deux classiques américains de Henry James: What Maisie knew et The Pupil :
    pralinerie.blogspot.com/2016/09/what-maisie-knew.html
    pralinerie.blogspot.com/2016/09/the-pupil.html

    • Le retour de Proust ! 😀
      Ton commentaire est bien passé, mais je me suis absenté une quinzaine de jours et j’ai laissé le blog à l’abandon 😉 Ca y est, mon retard est rattrapé !

  20. Bonjour à tous les participants !
    J’ai mis un moment à valider les commentaires de la fin novembre car j’étais en vacances 😉 Tout est en ordre maintenant en principe, mais si jamais vous voyez qu’il manque une de vos chroniques n’hésitez pas à me le dire !
    Dernière ligne droite, le challenge est presque terminé… N’oubliez pas votre classique de décembre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *