The last girlfriend on Earth de Simon Rich

the last girlfriend on earth - simon rich - man seeking woman

Un premier rendez-vous avec un troll repoussant, des cellules de crise intergouvernementales réunies pour écrire un texto à une fille rencontrée la veille, une ex qui se recase avec Jésus ou Hitler, des batailles de Transformers utilisées comme des parades nuptiales… Autant de situations absurdes mises en scène dans l’excellente série Man seeking woman, et qu’on retrouve pour certaines dans le recueil de nouvelles de Simon Rich dont elle s’inspire, The last girlfriend on Earth (traduit en France sous le titre Homme cherche femme).

Simon Rich, qui a été parmi les plus jeunes scénaristes du Saturday Night Live et a également travaillé pour Pixar, est déjà l’auteur de quatre recueils de nouvelles et de deux romans, dont un a été comparé au Guide du Voyageur Intergalactique de Douglas Adams.… Lire la suite

Le Mondologue d’Heinrich Steinfest

der allesforscher - le mondologue - détail couv

Sixten Braun a la poisse. Non seulement il est victime, en plein milieu d’une ville de Taïwan, de l’explosion tonitruante d’une baleine transportée sur un semi-remorque, mais la superbe doctoresse – allemande comme lui – qui le prend en charge et qu’il séduit finit par le rejeter. Prêt à rentrer soigner son chagrin d’amour en Allemagne, Sixten prend place à bord d’un avion qui se crashe en pleine mer de Chine, et il ne survit qu’au prix de la mort de son (détestable) voisin de siège qui lui restera longtemps sur la conscience…

Et puis, quelques années plus tard,  alors que la vie normale semble avoir repris ses droits, on lui annonce qu’il a laissé derrière lui un enfant à Taïwan, fils du Dr Senft, élevé par une nourrice après la disparition de sa mère.… Lire la suite

L’Autofictif d’Eric Chevillard

Sept ans ! Sept ans qu’Eric Chevillard met quotidiennement à jour son blog conçu au départ comme une récréation dans le processus lent et ardu que constitue la rédaction d’un roman. Sept ans que, chaque jour, émergent trois petites perles de sagesse absurde, soit un peu moins de 8000 à l’heure actuelle. On n’osera pas poser une question aussi naïve que « mais où va-t-il chercher tout ça ? », mais il faut tout de même avouer que l’exercice force le respect.

Fidèle lecteur des aventures de l’autofictif depuis ma découverte de Chevillard – ce fut avec l’Auteur et moi, en 2012, bientôt suivi par de nombreux autres – j’ai enfin acheté le premier volume de ces pensées et j’ai passé les fêtes à m’en délecter.… Lire la suite