L’Aménagement du territoire d’Aurélien Bellanger

aerotrain-bertin-l'amenagement-du-territoire

Quand on prend le train au départ de la gare d’Austerlitz vers Orléans, on passe le long d’un drôle d’aqueduc désaffecté et couvert de tags, perdu au milieu des champs, long de quelques kilomètres, et qui ne semble avoir ni début ni fin. Cet aqueduc est le vestige de l’Aérotrain, train sur coussin d’air à grande vitesse (jusqu’à 422 km/h lors des tests) qui fut l’objet d’expérimentations dans les années 60, et fut promis à un bel avenir au début des années 70, jusqu’à ce que le projet soit soudain abandonné au profit du TGV que nous connaissons.

Ce projet avorté aux airs rétro-futuristes, porté par Jean Bertin, fait partie des éléments centraux du second roman d’Aurélien Bellanger qui, après s’être intéressé dans le très bon La Théorie de l’information au destin de Xavier Niel de ses débuts dans le Minitel rose à son explosion avec le fournisseur d’accès Free, se penche sur le cas d’entrepreneurs plus traditionnels, qui bâtissent leur empire sur l’aménagement du territoire et luttent les uns contre les autres pour défendre leurs intérêts.… Lire la suite

Paris est un leurre de Xavier Boissel

paris est un leurre - vegas

La guerre de 14-18 ce sont les tranchées, les poilus, les obus ; Verdun, la Marne, le Chemin des Dames. On y pense rarement, mais c’est aussi la première guerre pendant laquelle l’aviation est utilisée pour bombarder l’arrière – et les civils. Les proportions évidemment n’ont rien à voir avec la seconde guerre mondiale ou d’autres conflits ultérieurs. Mais à Paris, c’est dès août 1914 que les Taubes allemands font leur apparition, d’abord pour des raids destinés à impressionner les citadins mais qui n’occasionnent que peu de dégâts – les bombes transportées sont extrêmement légères, et les avions n’ont pas encore de système de visée.… Lire la suite