Comment je suis devenu stupide de Martin Page

calvin & hobbes -tv- comment je suis devenu stupide

Antoine, vingt-cinq ans, a tout pour s’épanouir. Fraîchement sorti de ses études, avec en poche un diplôme d’araméen, de biologie et de cinéma, il est entouré d’amis brillants et créatifs. Plutôt du genre à papillonner, il vogue de passions en hobbies, et ses capacités intellectuelles lui permettent d’appréhender un panel de sujets qui va – en gros – de la physique atomique à la peinture sur soie au XVIIIe siècle en passant par l’hydrographie des toundras sibériennes. Il ne lui resterait plus qu’à entrer du bon pied dans la vie active et, peut-être, trouver quelqu’un avec qui partager sa vie pour être tout à fait comblé.… Lire la suite

L’arbre du pays Toraja de Philippe Claudel

danse macabre - l'arbre du pays toraja

L’autre jour encore, je ne connaissais pas Philippe Claudel. Enfin, bien sûr, je connaissais son nom, je le savais auteur du Rapport de Brodeck dont on me dit depuis longtemps le plus grand bien, je savais qu’il était membre du jury Goncourt et lauréat du prix Renaudot en 2003, mais je n’avais jamais ouvert un de ses livres. Je me réjouissais donc de le découvrir enfin avec son dernier texte au titre évocateur, l’Arbre du pays Toraja, qui a de plus été agréablement reçu par la blogosphère littéraire.

Mais rien ne s’est passé comme prévu. Il a suffi de trois pages.… Lire la suite

Contre la pudibonderie ambiante : une relecture de Zazie dans le métro de Raymond Queneau

zazie-dans-le-metro-60-07-g

Marceline haussa les épaules.
– Eh bien vêtez-vous.
– Vêtissez-vous, ma toute belle. On dit: vêtis-sez-vous.
Marceline s’esclaffa.
– Vêtissez-vous! vêtissez-vous! Mais vous êtes nul. On dit: vêtez-vous.
– Vous ne me ferez jamais croire ça.
Il avait l’air vexé.
– Regardez dans le dictionnaire.
– Un dictionnaire ? mais j’en ai pas sur moi de dictionnaire. Ni même à la maison. Si vous croyez que j’ai le temps de lire. Avec toutes mes occupations.
– Y en a un là-bas (geste).
– Fichtre, dit-il impressionné. C’est que vous êtes en plus une intellectuelle.
Mais il bougeait pas.
– Vous voulez que j’aille le chercher?

Lire la suite