Choir d’Eric Chevillard

porte-enfer

« Vous qui entrez ici, abandonnez toute espérance ». Ainsi pourrait commencer notre voyage en l’île de Choir, s’il existait une porte pour y accéder, s’il y avait d’autres moyens d’y pénétrer que de s’écraser lourdement en avion – auquel cas il serait préférable de périr dans le crash afin d’éviter de rester coincé toute une vie sur ce petit crachat dans la mer, cette terre divisée entre étendues désertiques et marécages pestilentiels, dévorée par les punaises et isolée du reste du monde par une enceinte de rochers infranchissables.

Lire la suite