Scédase ou l’hospitalité violée d’Alexandre Hardy

Avant Corneille, avant Racine, il y eut Hardy. Si on ne lit plus beaucoup ce dramaturge auteur de plus de 600 pièces (dont une trentaine seulement a été conservée), si on le joue encore moins, c’est surtout parce que sa langue, nourrie de tournures à l’antique et d’effets de syntaxe qui déroutent le lecteur contemporain, est bien plus difficile que celle de ses successeurs de l’âge d’or du théâtre classique.

Scédase, courte pièce en cinq actes inspirée d’un chapitre de Plutarque évoquant le viol de deux jeunes femmes par des nobles Spartiates qu’elles ont accueillis conformément aux principes de l’hospitalité, commence d’ailleurs bien difficilement.… Lire la suite

Trois jours et une vie de Pierre Lemaitre

tempete 1999 - lemaitre - trois jours et une vie

Deux ans et demi après son Goncourt, et alors qu’il a annoncé qu’il préparait une suite à Au revoir là-haut – lequel sera bientôt adapté au cinéma -, revoilà Pierre Lemaitre avec un petit roman qui divise ses fans : retour en forme à ses amours d’antan ou texte bâclé pour occuper le terrain ?

Ne faisant pas partie des inconditionnels de l’auteur, je ne saurais dire comment se positionne Trois jours et une vie par rapport aux précédents polars de Lemaitre. Par rapport à Au revoir là-haut, en tout cas, c’est évidemment le jour et la nuit : exit le grand roman historique sur les répercussions de la Première Guerre Mondiale, voilà un bref roman psychologique sur le jeune Antoine, une douzaine d’années, qui tue par accident le fils des voisins, Rémi.… Lire la suite

L’Ascendant d’Alexandre Postel

PsychoMother

Aujourd’hui, papa est mort. Ou peut-être hier, je ne sais pas.

Ca pourrait commencer comme ça. Le narrateur de l’Ascendant apprend au début du roman la mort de son père, pratiquement perdu de vue depuis des années. Malgré l’air contrit de tous ceux qui l’entourent – c’est-à-dire pas grand monde -, il ne peut accueillir la nouvelle qu’avec une certaine indifférence. Ce n’est que lorsqu’il se rendra dans la maison de son père pour y faire du tri et qu’il découvrira un terrible secret dormant dans la cave qu’il prendra la mesure de ce qui lui arrive.

Lire la suite

Le Crime du comte Neville d’Amélie Nothomb

le-crime-de-lord-arthur-savile-08

Lorsque j’ai ouvert ce blog, l’objectif principal était de garder une trace de chacune de mes lectures. A très peu d’exceptions près, j’ai rédigé un billet sur chaque livre lu depuis deux ans. Paradoxalement, le plus difficile est de s’attaquer aux oeuvres que j’ai aimées le plus intensément – de peur de ne pas leur rendre suffisamment justice. En général, les billets sur les livres que je n’aime pas sont rapidement expédiés (c’est toujours plus facile d’être méchant). Le cas du Nothomb de cette année est, cependant, un peu nouveau : comme quoi, bloguer est une aventure de tous les jours.… Lire la suite