Outre-terre de Jean-Paul Kauffmann

eylau-outre-terre

7 février 1807. Dans la plaine d’Eylau, située dans l’actuel oblast de Kaliningrad, enclave russe au sud des pays Baltes, 65.000 hommes s’apprêtent à livrer bataille sous les ordres de Napoléon. Face à eux, l’armée russe – soutenue par quelques régiments de l’armée prussienne-, commandée par le général Von Benningsen, aligne 70.000 hommes.

L’affrontement qui va suivre est un des épisodes les plus meurtriers des guerres napoléoniennes. Pas aussi mémorable que Waterloo ou que la débâcle de la campagne de Russie, deux évènements qu’elle préfigure pourtant selon certains historiens, la bataille d’Eylau fait environ 5000 morts dans la Grande Armée, entre 7000 et 9000 chez les Russes. Lire la suite