Le Vent du nord de Tarjei Vesaas

cité dedieu

Quelque part dans la Norvège rurale des années 50, au beau milieu d’une forêt de conifères ou dans une solide maison de bois, sous une aurore boréale ou dans la lumière aveuglante d’un jour de beau temps qui suit une tempête de neige, un enfant est submergé par l’angoisse, celle qui naît lorsque l’on prend conscience qu’en toute chose peut résider le Mal.

J’ai l’impression qu’une bonne partie de l’oeuvre de Tarjei Vesaas pourrait être résumée ainsi. Je ne l’ai pourtant pas beaucoup fréquentée, n’ayant lu que Palais de glace il y a quelques années, et aujourd’hui, ce recueil de nouvelles, le Vent du nord.… Lire la suite

Room d’Emma Donoghue

room mm

Dans la famille des partis pris casse-gueule, je demande : le roman raconté par un enfant. Vous le connaissez, ce narrateur censé être excessivement attendrissant mais qui devient irritant au bout de dix pages, crispant au bout de vingt, intolérable au bout de cent, avec ses à-peu-près, ses mots déformés, ses petites fautes de syntaxe trognonnes et son inévitable trouble psychologique qui fait de lui un demi-génie parce qu’il faut bien expliquer pourquoi, de temps en temps, il a des réflexions ou des propos dignes d’un adulte.

Jack, le héros de Room, fait partie de ceux-là. Dans sa chambre, il donne un petit nom à tous les objets.… Lire la suite

Contre la pudibonderie ambiante : une relecture de Zazie dans le métro de Raymond Queneau

zazie-dans-le-metro-60-07-g

Marceline haussa les épaules.
– Eh bien vêtez-vous.
– Vêtissez-vous, ma toute belle. On dit: vêtis-sez-vous.
Marceline s’esclaffa.
– Vêtissez-vous! vêtissez-vous! Mais vous êtes nul. On dit: vêtez-vous.
– Vous ne me ferez jamais croire ça.
Il avait l’air vexé.
– Regardez dans le dictionnaire.
– Un dictionnaire ? mais j’en ai pas sur moi de dictionnaire. Ni même à la maison. Si vous croyez que j’ai le temps de lire. Avec toutes mes occupations.
– Y en a un là-bas (geste).
– Fichtre, dit-il impressionné. C’est que vous êtes en plus une intellectuelle.
Mais il bougeait pas.
– Vous voulez que j’aille le chercher?

Lire la suite