Annabel de Kathleen Winter

hermaphrodite-endormi

Dans un village perdu dans la nature rude et sauvage de Terre-Neuve, naît à la fin des années 60 , un bébé au sexe imparfaitement formé, indéterminé. Sa mère tente de cacher un temps sa particularité physique au père, un homme plutôt rustre et brutal. Mais bien vite, les médecins insistent, une décision doit être prise : le bébé sera opéré, et son sexe choisi par ses parents. Ce sera un garçon, Wayne. Pourtant, la mère regrette d’avoir, par ce geste chirurgical, perdu la petite fille qu’elle imaginait. Wayne, tiraillé entre deux identités, va passer toute sa jeunesse à payer les pots cassés de cette décision prise trop vite.… Lire la suite

La Princesse de. d’Emmanuelle Bayamack-Tam

Tacones lejanos

Tous les fils ne sont pas fait pour devenir des hommes.

Cette phrase magnifique, qui apparaît seule sur la quatrième de couverture de La Princesse de. d’Emmanuelle Bayamack-Tam, pourrait se suffire à elle-même. Je vous laisserais bien avec elle, vous laisser la rouler sous votre langue, cette phrase qui porte en elle tout le roman, qui en dira mille fois plus peut-être que moi. Moi qui ne pourrai que vous dire que la Princesse de. est l’histoire de Daniel, un jeune transsexuel de 25 ans qui, tous les soirs, se produit à l’Arcadia, une boîte un peu miteuse, sous le pseudo de Marie-Line, s’offre dès qu’il le peut à des inconnus de passage, et rentre ensuite chez ses parents qui ignorent tout de cette partie de sa vie.… Lire la suite

Vernon Subutex 1 de Virginie Despentes

broken guitar

Plus de vingt ans après la publication de son premier roman, Baise-moi, Virginie Despentes, qui fait pourtant l’objet d’une reconnaissance critique de plus en plus unanime, reste entourée d’une aura de soufre, et conserve sa réputation d’écrivaine trash et provocatrice. Les clichés ont la vie dure et je les avais bien évidemment en tête en ouvrant Vernon Subutex, mon tout premier Despentes.

Force est de reconnaître qu’il ne s’agit pas d’un roman sage et facile, et que les problématiques abordées n’ont rien de convenu : des violences conjugales à la surconsommation de drogue en passant par le suicide ou l’extrémisme politique, la galerie de personnages qui défile dans Vernon Subutex entraîne le lecteur dans des mondes ténébreux, souvent glauques et repoussants.… Lire la suite