Le Mur de Planck (tome 1) de Christophe Carpentier

History_of_the_Universe_crop_fr.svg

Une fois n’est pas coutume, j’avais envie de commencer ce billet par le simple copier-coller du résumé du Mur de Planck proposé par l’éditeur (P.O.L.)  sur son site. Vous comprendrez vite pourquoi :

L’homme a de tous temps construit des murs pour se protéger des invasions guerrières ou des fléaux naturels. Par-delà ces ouvrages en dur, dont la plupart n’ont pu résister aux vicissitudes de l’histoire, il en existe un qui, parce qu’il n’est pas fait de matière, est demeuré à ce jour infranchissable. Il s’agit du Mur de Planck. Cet édifice théorique qui protège les mystères de la naissance de l’univers, aucun mathématicien, aucun astronome n’est encore parvenu à le franchir.Quoiqu’il en soit, et loin des théories physiques et quantiques, le samedi 2 avril 2016, Marvin Taylor assassine 10 obèses réunis pour un barbecue dans la petite ville de Long Cross au Texas.

Lire la suite

111 d’Olivier Demangel

guerre du feu

Sont-ils des hommes ou des animaux ? Sont-ils les rescapés d’une civilisation disparue ou les fondateurs d’une société nouvelle ? D’où viennent-ils ? Où vont-ils ? Nul le le sait. Ils sont pourtant des milliers à marcher, chaque jour, dans cette lande désertique où un groupe d’observateurs a été dépêché pour essayer de percer leur mystère.

Ils montrent des traces d’organisation sociale bien que celle-ci reste quasiment incompréhensible, disposent d’outils qu’ils semblent pourtant incapables de fabriquer, et font preuve d’une indifférence proprement inhumaine à l’égard de la douleur ou de la mort de leurs congénères. Seule la marche – pourtant sans but ni progrès – semble les préoccuper.… Lire la suite

La Carte des Mendelssohn de Diane Meur

FrometetMosesMendelssohn

Abraham Mendelssohn Bartoldy (1776-1835), né et mort à Berlin, banquier de son état, n’aurait rien d’un héros de roman s’il n’était un anonyme coincé entre deux illustres : son père, Moses Mendelssohn (1729-1786), philosophe des Lumières considéré comme le Voltaire allemand, et son fils, Felix Mendelssohn (1809-1847), le fameux compositeur romantique à peu près aussi précoce que Mozart.

En 2010, Diane Meur commence à enquêter sur Abraham, ce « néant entre deux génies », avec une idée de roman derrière la tête : un roman « sur le vide et les filiations ». Elle qui ressent le besoin d’investir par la fiction un vide du réel ne se voit pas se frotter à une biographie de Moses ou de Felix ; mais cet entre-deux ferait l’affaire. … Lire la suite