Un journal de rêve de Guy Hocquenghem

Normalien, soixante-huitard, rédacteur de la revue Action, membre du FHAR (Front Homosexuel d’Action Révolutionnaire), auteur en 1972 d’un coming-out tonitruant dans les pages du Nouvbel Obs et d’un livre révolutionnaire, le Désir homosexuel, pourfendeur dans Lettre ouverte à ceux qui sont passés du col Mao au Rotary de ceux qui trahirent dès les années 70 les idéaux de 68 (dans l’essai), Guy Hocquenghem représente bien l’effervescence des milieux de gauche de mai 68 au premier septennat de François Mitterrand – il meurt peu de temps après sa réélection, en août 1988, des suites du Sida. De 1970 à 1987, il signe dans la presse, en plus de son travail de romancier et d’essayiste, un nombre conséquent d’articles dont certains ont contribué à révolutionner la vision de l’homosexualité en France.… Lire la suite

Le Motel du voyeur de Gay Talese

judas - peeping hole - motel du voyeur illustration

En 1980, Gay Talese, déjà largement renommé pour son rôle dans l’émergence du nouveau journalisme et ses articles très littéraires dans les colonnes du New York Times ou d’Esquire, reçoit une lettre anonyme. L’expéditeur prétend être propriétaire d’un motel dans lequel une dizaine de chambres sont équipées de grilles d’aération factices qui permettent de voir sans être vu, et grâce auxquelles il observe depuis plus de dix ans les clients qui se succèdent, et leurs pratiques sexuelles.

Plus de trente ans plus tard, Gay Talese peut enfin publier le Motel du voyeur, un long récit sur cet homme qui, avec la complicité de sa femme, a épié au fil des années des centaines de couples.… Lire la suite

Dingley, l’illustre écrivain de Jean et Jérome Tharaud (Prix Goncourt 1906)

petit journal - transvaal - dingley, l'illustre écrivain

A chaque fois que je vois un roman écrit à quatre mains (ou plutôt à deux, à moins d’avoir deux ambidextres) je me gratte la tête en me demandant comment une telle chose est possible. Pour les frères Tharaud, la recette était pourtant simple, semble-t-il : l’un écrivait le premier jet, l’autre fignolait et se préoccupait plus particulièrement du style. Et cela marchait plutôt bien pour eux puisque, non contents d’avoir reçu le prix Goncourt en 1906 pour leur troisième roman, ils furent plus tard reçus à l’Académie Française – non sans difficultés puisqu’on ne peut évidemment pas nommer deux personnes sur un seul fauteuil ; Jérôme y entra en 1938, et Jean dut attendre la fin de la guerre pour le rejoindre enfin, en 1946.… Lire la suite

Découvrez pourquoi Björk annule sa tournée, ou comment manipuler une info

bjork-2015-poble-espanyol-06-francesc-fabregas

Une fois n’est pas coutume, je voulais vous parler d’une petite affaire qui m’a agacé cette semaine et qui concerne le traitement d’une information dans la plupart des grands médias français.

Cette information, vous l’avez sûrement vue passer : elle concerne l’annulation de la fin de tournée de Björk, dont le management a brusquement annoncé qu’elle ne participerait finalement pas à la Route du Rock – dix jours avant le festival, mettant ses organisateurs dans un pétrin de premier rang – et aux festivals Pitchfork et Iceland Airwaves prévus à l’automne. La nouvelle tombe le 5 août, et ne s’accompagne d’aucun motif ou excuse, si ce n’est celle, plutôt trouble, d’un « conflit d’agenda ».… Lire la suite

Constellation d’Adrien Bosc

piaf cerdan

Il n’y a pas de mauvais sujet. D’accord. Il n’empêche que le sujet de Constellation ne m’inspirait guère confiance. Comment dire, l’histoire des 48 passagers de l’avion dans lequel Marcel Cerdan est mort alors qu’il allait rejoindre Edith Piaf à New York, ce n’est pas vraiment que ça ne m’intéresse pas, non, mais plus exactement je m’en bats l’oeil avec un gant de boxe. Mais voilà, bêtement, je me suis lancé cette année le défi de lire les 15 nommés au Goncourt – avec celui-ci, j’en suis à quatre et je sens déjà que je vais avoir du mal à arriver au bout.… Lire la suite