Les Saisons de Louveplaine de Cloé Korman

cerf

On a beaucoup entendu parler, à la rentrée 2013, d’une certaine communauté de pensée entre plusieurs romans évoquant la révolte. Il y avait le premier roman de Loïc Merle, l’Esprit de l’ivresse, les Renards Pâles de Yannick Haenel , plutôt médiocre, ou encore la Conjuration de Philippe Vasset qui proposait une forme de révolution atypique et réjouissante. Tous ces romans – et d’autres – semblaient marqués par le souvenir des émeutes des banlieues en 2005 mais, à l’exception du Loïc Merle, s’attachaient à les évoquer de loin, à ne pas rentrer dans leurs détails et surtout, à ne pas s’engager dans une analyse sociologique ou politique de ce qui a pu les motiver.… Lire la suite