Querelle autour d’un petit cochon italianissime à San Salvario d’Amara Lakhous

 

cochon

Si les hommes considèrent certaines situations comme réelles, alors elles le seront dans leurs conséquences.

Ce postulat, qu’on appelle le théorème de Thomas – William Isaac de ses prénoms – suggère qu’une représentation fausse que l’on se fait d’une situation modifie suffisamment notre comportement pour que la situation advienne pour de bon.  C’est peut-être compliqué, comme ça, mais prenez par exemple Enzo Lagana, qui est journaliste dans une feuille de chou turinoise. Un jour qu’il a quitté la ville pour des loisirs sans en avertir son patron, une série de meurtres violents a lieu. A quelques nuits d’écart, quatre Albanais puis trois Roumains sont retrouvés morts dans un quartier de Turin.… Lire la suite

Le Pingouin d’Andreï Kourkov

nz-otgpns-8

A quoi pouvait ressembler la vie dans un pays de l’ex-URSS, quelques années après l’éclatement du bloc soviétique ? Comment un pays comme l’Ukraine a-t-il pu traverser cette période de transition et de reconstruction ? Voilà des questions que l’histoire contemporaine aborde peu, et qui sont pourtant passionnantes. Etant trop jeune pour avoir vécu en direct l’évolution de ces pays  juste après leur indépendance, j’étais particulièrement intéressé par Le Pingouin, de l’auteur ukrainien d’expression russe Andreï Kourkov, censé peindre « un tableau impitoyable de l’ex-Union Soviétique ».

Pour cette plongée dans la société ukrainienne des années 90, Kourkov choisit de se focaliser sur Victor Zolotarev, un écrivain raté qui, pour gagner sa croûte, accepte de travailler pour la rubrique nécrologique d’un quotidien.… Lire la suite

Malavita de Tonino Benacquista

1343344369_4

Dès les premières lignes de Malavita, on le pressent : la violence couve, prête à surgir dans le récit de l’installation de la famille Blake, Américains expatriés, dans un petit village de Normandie, Cholong-sur-Avre.  Car si l’on ne sait rien d’eux que leur apparente normalité – un couple, Maggie et Fred ; deux enfants adolescents, Belle et Warren ; une chienne un peu âgée, Malavita -, leur emménagement suscite dès le départ la curiosité. Il ne s’agit d’ailleurs pas d’emménager, mais de « prendre possession » de la maison, comme un débarquement fait en douceur et en toute discrétion, de nuit. Les Blake investissent donc Cholong et s’efforcent de se comporter comme des voisins avenants, prévenants, ou tout simplement normaux.… Lire la suite