Patient zéro de Philippe Besson

patient zéro - besson - rubans-sida

Depuis le début de l’année, la collection Incipit, portée par les éditions Prisma, se propose d’inviter des auteurs connus pour évoquer des premières fois. Non pas, nécessairement, des premières fois personnelles, mais des points de bascule historiques, des avancées symboliques ou des bonds technologiques. On a ainsi vu passer un titre sur l’invention du bikini écrit par Eliette Abecassis et un texte sur la première femme élue à l’Académie Française par François Bégaudeau, tandis que son prévus pour la rentrée des évocations du premier métro et du premier macaron. Philippe Besson, quant à lui, signe sans doute le volume le plus dramatique de cette charmante collection, en retraçant dans Patient zéro les origines de l’épidémie mondiale de SIDA.… Lire la suite

Les Fondamentaux de l’aide à la personne revus et corrigés de Jonathan Evison

fondamentaux de l'aide à la personne revus et corrigés - evison - little miss sunshine

Sorti fin mars, Les Fondamentaux de l’aide à la personne revus et corrigés, petit dernier de chez Monsieur Toussaint Louverture, avait tout l’air d’être à part dans le génial catalogue de la maison d’édition bordelaise. Imaginez : on murmure sur la blogosphère et ailleurs qu’il s’agirait d’un feel-good book… Un de ces machins collants et mièvres, à l’intersection du développement personnel et de la littérature ? Pas possible ! Chez Monsieur Toussaint Louverture on est plutôt, habituellement, dans le camp de la thérapie par les électrochocs, et pas du genre à faire de gentils massages aux huiles essentielles au pauvre petit lecteur fatigué.… Lire la suite

Au bord des fleuves qui vont d’Antonio Lobo Antunes

irrawaddy_etm_2000063_lrg

J’ai lu pour la première fois Antonio Lobo Antunes. J’étais prévenu : la langue d’Antunes est bien particulière, un long fleuve qui a ses propres règles, qui peut déconcerter, déstabiliser, que beaucoup trouvent inaccessible. Un style qui demande de la concentration, extrêmement exigeant. Et en effet, dès la première page, ce style s’impose au lecteur : des phrases étalées sur des chapitres entiers, entrecoupées de lignes de dialogues isolées, qui voguent au gré de la pensée de l’auteur, bifurquent, sautent d’un souvenir à l’autre, de sensations en sensations.

Lire la suite

Le Complexe d’Eden Bellwether de Benjamin Wood

orgue2

Dès la première page du Complexe d’Eden Bellwether, trois personnages meurent. Deux femmes sont déjà sans vie dans une maison au bord d’une rivière, tandis qu’Eden agonise sur la berge. Quatre autres personnages, au milieu, attendent les bras ballants et le souffle court que la police et les ambulanciers fassent leur travail.

On sait au moins à quoi s’en tenir. D’emblée, on se doute que le gentil roman de campus qui démarre ensuite et dans lequel Oscar Lowe, jeune héros aide-soignant de son état, tombe amoureux de la radieuse Iris Bellwether, étudiante en médecine dans un prestigieux college, va devoir suivre des chemins tortueux pour en arriver à ce final sanglant.  … Lire la suite

Déluge d’Henry Bauchau

déluge2

Florence est malade. On ne sait pas bien de quoi, d’où, mais en tout cas elle est convaincue qu’elle va mourir d’ici un ou deux ans grand maximum. Une maladie grave, donc, genre leucémie. Elle pourrait se tourner vers la médecine, Florence, mais non, elle prend la décision la plus évidente qui soit, celle qu’on prendrait tous : elle démissionne, quitte Paris et va s’installer dans un petit port du sud de la France. Parce qu’il est bien connu qu’un peu de soleil, ça soigne tout. Ou peut-être parce qu’au moins, si elle doit vraiment mourir, elle aura vécu ses dernières années à siroter du rosé et à manger de la bouillabaisse en terrasse – tout ça n’est pas clair.… Lire la suite

Palladium de Boris Razon

Sirenes_Ulysse_Vase-

En 2005, Boris Razon a 29 ans et à peu près tout pour être heureux : une compagne aimante, un boulot dont rêveraient beaucoup, un peu de temps à côté pour envisager de se mettre à écrire, peut-être même un premier enfant en route. Mais depuis quelques temps, il se sent faible, a mal partout, n’arrive plus à dormir. Comme il est un peu hypocondriaque,  il se dit qu’il est encore en train d’imaginer des choses. Il encaisse, se bourre d’antalgiques et de somnifères, interroge sa soeur médecin tout de même, se rassure comme il peut. Jusqu’à une brusque dégradation qui le conduit à une hospitalisation d’urgence.… Lire la suite

BD : La Parenthèse d’Elodie Durand

63493999

Histoire de varier un peu les plaisirs, j’inaugure aujourd’hui la catégorie BD avec un album découvert chez Stephie il y a quelques semaines et sur lequel je suis tombé par hasard hier à la bibliothèque.

Judith a à peine plus de vingt ans lorsque ses proches l’alertent sur son état de santé : depuis quelques temps, elle a des malaises, des absences dont elle ne se souvient plus quelques minutes après. Ces trous de mémoire sont les premiers signes d’une maladie qui va la ronger pendant plusieurs années, avalant tous ses souvenirs, détruisant toute possibilité de vie sociale. Plus de dix ans plus tard, elle entreprend le récit de sa maladie, qu’elle adresse à sa mère, pour enfin tourner la page.… Lire la suite