Monsieur et La Réticence de Jean-Philippe Toussaint

golconde-magritte

A l’occasion de la rentrée littéraire, j’ai lu un extrait de Nue, le nouveau roman de Jean-Philippe Toussaint. A la fois fantasque et sobre, le début de ce roman m’a beaucoup plu et, en attendant de me le procurer, j’ai lu deux romans plus anciens de cet auteur, Monsieur, son deuxième effort, publié en 1986, et La Réticence, paru cinq ans plus tard. Assez loin du style que j’avais découvert dans le court extrait de Nue, ces deux romans sont dans la veine très « ligne claire » de bien des ouvrages parus chez Minuit, mais chacun avec divers petits craquements qui viennent perturber la petite musique d’un style minimaliste , indiquant l’évolution rapide d’un auteur vers une voie qui lui est propre.… Lire la suite

La Disparition de Jim Sullivan de Tanguy Viel

Sky-Motel-2560x1600

« Récemment, comme je faisais le point sur les livres que j’avais lus ces dernières années, j’ai remarqué qu’il y avait désormais dans ma bibliothèque plus de romans américains que de romans français. Pendant longtemps, pourtant, j’ai lu de la littérature française. Pendant longtemps, j’ai moi-même écrit des livres qui se passaient en France, avec des histoires françaises et des personnages français. Mais ces dernières années, c’est vrai, j’ai fini par me dire que j’étais arrivé au bout de quelque chose, qu’après tout, mes histoires, elles auraient aussi leur place ailleurs, par exemple en Amérique, par exemple dans une cabane au bord d’un grand lac ou bien dans un motel sur l’autoroute 75, n’importe où pourvu que quelque chose se mette à bouger.

Lire la suite