L’Affaire Arnolfini de Jean-Philippe Postel

L'Affaire Arnolfini - epoux arnolfini - van eyck

C’est un tableau que l’on connaît tous, que l’on a déjà vu des dizaines de fois – en reproduction ou en vrai, à la National Gallery de Londres où il est exposé depuis le milieu du XIXe siècle – ; un tableau qui semble à la fois relever de l’évidence et qui, pour peu qu’on le regarde de près, fait naître des abîmes de perplexité. Ce tableau, c’est celui des époux Arnolfini qu’a peint Jan Van Eyck au XVe siècle.

Si vous l’avez forcément vu, et que vous êtes sans doute au courant de l’analyse la plus simple du tableau, censé représenter un riche couple de marchands les Arnolfini, comme l’indique le titre (apocryphe) du tableau, et entourés de divers objets qui forment un réseau de symboles évoquant la vie conjugale – confort des pantoufles, fidélité du petit chien, etc -, peut-être n’êtes-vous pas familier, en revanche, des nombreuses questions qu’il suscite.… Lire la suite

The Ecliptic de Benjamin Wood

solar_year

A quelques encablures de la côte turque se trouve un paradis pour auteurs en mal d’inspiration. Portmantle, lieu tenu secret, coupé du monde, où peintres, écrivains ou musiciens peuvent se retirer le temps qu’ils souhaitent, le temps de se recentrer sur leur art, loin du tumulte du monde, à la seule condition d’être coopté par un ancien résident.

Knell, jeune artiste peintre faisant face à une crise artistique majeure après avoir été propulsée en quelques expositions sous les feux de la rampe, ne sait plus exactement quand elle est arrivée à Portmantle, et depuis combien de temps elle tente d’y réaliser son grand oeuvre.… Lire la suite

Le Chardonneret de Donna Tartt

chardonneret-fabritius

La vie de Theo Decker vole en éclats un beau matin dans un musée New-Yorkais. Alors qu’il découvre une exposition autour de maîtres de la peinture flamande avec sa mère, férue d’histoire de l’art, une bombe explose. Sa mère trouve la mort. Lui ressort du musée, hébété, avec sous le coude une toile d’une immense valeur qu’il n’avait pas vraiment l’impression de voler, mais plutôt de protéger : le Chardonneret de Carel Fabritius. A mesure qu’il tente de reconstruire sa vie, et jusqu’à l’âge adulte, ce tableau ne cessera de le hanter.

On a évidemment tout lu sur le Chardonneret de Donna Tartt et l’édition Abacus que j’ai achetée ne permet à aucun moment d’oublier le torrent d’éloges qui a accompagné sa sortie.… Lire la suite

Comment être quelqu’un ? de Sheila Heti

Margaux Williamson - House for a head

Sheila tente d’écrire une pièce. L’histoire de deux couples, les Oddi et les Sing, qui ont chacun un enfant de douze ans, Jenny pour les premiers, Daniel pour les seconds. Quand Daniel disparaît pendant leurs vacances à Paris, ce n’est curieusement pas Mme Oddi qui sombre dans une crise délirante, mais Mme Sing, qui prend conscience de la vacuité de son existence. A l’hôtel, elle sort sa flûte. Personne, chez les Oddi, ne sait qu’elle joue de la flûte. Elle joue très bien, d’ailleurs. Et soudain, elle n’a plus envie de jouer de la flûte. Ou plutôt, elle ne voudrait plus faire que ça, mais seule, sans public.… Lire la suite

Déluge d’Henry Bauchau

déluge2

Florence est malade. On ne sait pas bien de quoi, d’où, mais en tout cas elle est convaincue qu’elle va mourir d’ici un ou deux ans grand maximum. Une maladie grave, donc, genre leucémie. Elle pourrait se tourner vers la médecine, Florence, mais non, elle prend la décision la plus évidente qui soit, celle qu’on prendrait tous : elle démissionne, quitte Paris et va s’installer dans un petit port du sud de la France. Parce qu’il est bien connu qu’un peu de soleil, ça soigne tout. Ou peut-être parce qu’au moins, si elle doit vraiment mourir, elle aura vécu ses dernières années à siroter du rosé et à manger de la bouillabaisse en terrasse – tout ça n’est pas clair.… Lire la suite

What I loved (Tout ce que j’aimais) de Siri Hustvedt

Print

Leo Hertzberg est critique et professeur d’histoire de l’art, notamment reconnu pour son essai A Brief History of Seeing in Western Painting, consacré à la place du regard dans la peinture classique et moderne. Au terme d’une riche carrière et d’une vie personnelle mouvementée et marquée par le sceau du deuil, le voilà frappé par un dernier drame, dont la cinglante ironie est évidente : touché par la DMLA, Leo perd la vue. Au centre de son champ de vision se déploie une tache sombre qui l’empêche de reconnaître ceux qu’il a aimés et d’étudier les tableaux qui l’ont ému.… Lire la suite

BD : La Traversée du Louvre de David Prudhomme

MEP_TRAVER_LOUVRE.indd

On a beaucoup entendu parler l’année dernière des derniers ouvrages publiés par Futuropolis en association avec le musée du Louvre : l’Art du chevalement de Loo Huy Phang et Philippe Dupuy et le Chien qui louche d’Etienne Davodeau. En attendant d’avoir entre les mains ces deux titres très alléchants, je me suis rabattu sur une autre publication de Futuropolis/Louvre Editions, sortie plus discrètement en 2012 : La Traversée du Louvre de David Prudhomme.

Avec 12 kilomètres de galeries – on nous l’indique dans les quelques pages de statistiques en annexe -, l’idée d’une traversée du Louvre a quelque chose d’aventureux : c’est déjà une petite épopée et la couverture semble nous lancer sur cette piste.… Lire la suite