Le Garçon de Marcus Malte

le-garcon-le-livre-de-la-jungle

A peine sorti de l’enfance, le Garçon de Marcus Malte doit tout laisser derrière lui. Tout, c’est-à-dire rien, ou presque : sa mère, décédée presque dans ses bras, la pauvre hutte qu’ils ont toujours habitée au fin fond d’une quelconque forêt du sud de la France, une poignée de poules. Tournant le dos au brasier qu’il vient d’allumer, le garçon le sent, comme une évidence : il doit découvrir le monde, trouver ses semblables, lui qui n’a jamais vu d’autre homme à l’exception d’un ou deux colporteurs égarés. A moitié sauvage, muet, évidemment illettré, il fait son apparition après un bref périple dans la cour d’un corps de ferme dont les habitants vont l’adopter, si on peut parler d’adoption et non d’exploitation – car s’il doit être une bouche à nourrir, il sera aussi un souffre-douleur, lui qui ne rechigne à aucune tâche et se révèle une aide inestimable.… Lire la suite