Uranie de Camille Flammarion

_uranie_et_melpomene_38456

Dans la famille Flammarion, on se souvient peut-être plus facilement d’Ernest, fondateur il y a bientôt 150 ans de la célèbre maison d’édition qui perdure encore aujourd’hui. A la fin du XIXe siècle, cependant, c’est certainement Camille, son frère aîné, qui tient le haut du pavé. Astronome, romancier, vulgarisateur passionné, il parvint à transmettre au grand public les dernières théories de la science de son temps. C’est d’ailleurs un de ses essais, L’Astronomie populaire, qui assure à la maison de son frère un de ses premiers succès.

Uranie, publié une dizaine d’années après ce best-seller, se propose à nouveau de porter à la connaissance du lecteur un certain nombre de découvertes récentes.… Lire la suite

La Baleine thébaïde de Pierre Raufast

baleine thébaïde - whale house - illustration

Cela fait déjà un moment que Pierre Raufast a séduit la blogosphère, avec ses deux premiers romans aux titres intrigants et qui claquent sous la langue, La Fractale des raviolis et la Variante chilienne. On y vante régulièrement sa loufoquerie, son esprit d’escalier, sa poésie douce et lucide… Raufast était de retour à la rentrée de janvier avec un troisième roman qui a encore une fois les honneurs des blogs, et qui disposait d’un argument de poids pour me faire sauter le pas : la mention en titre d’une énigmatique baleine

Cette baleine, qui sert dès le départ de moteur au récit, n’est certes pas comme les autres : nommée « baleine 52 » en référence à la fréquence unique, en kilohertz, sur laquelle elle module son chant, elle est observée depuis quelques années par la communauté scientifique, interpellée aussi son comportement inhabituel.… Lire la suite

Paris au XXe siècle de Jules Verne

paris au xxe siecle-illustration-%22en-lan-2000%22

En 1861, Jules Verne n’est pas encore Jules Verne. Si quelques-uns de ses textes ont déjà été publiés en feuilletons, il lui faudra encore deux ans pour publier Cinq semaines en ballon, le premier de ses Voyages extraordinaires, qui l’installeront durablement dans le panthéon de la littérature populaire. Il a alors trente-trois ans, et il tâtonne encore, déjà guidé par l’éditeur Hetzel qui le conduira à la maturité. Parmi les nombreux textes écrits alors, et dans lesquels se trouvent parfois les ébauches des grands romans à venir, se trouve Paris au XXe siècle, bref roman longtemps porté disparu mais enfin retrouvé dans les années 1990.… Lire la suite

Le Mur de Planck (tome 1) de Christophe Carpentier

History_of_the_Universe_crop_fr.svg

Une fois n’est pas coutume, j’avais envie de commencer ce billet par le simple copier-coller du résumé du Mur de Planck proposé par l’éditeur (P.O.L.)  sur son site. Vous comprendrez vite pourquoi :

L’homme a de tous temps construit des murs pour se protéger des invasions guerrières ou des fléaux naturels. Par-delà ces ouvrages en dur, dont la plupart n’ont pu résister aux vicissitudes de l’histoire, il en existe un qui, parce qu’il n’est pas fait de matière, est demeuré à ce jour infranchissable. Il s’agit du Mur de Planck. Cet édifice théorique qui protège les mystères de la naissance de l’univers, aucun mathématicien, aucun astronome n’est encore parvenu à le franchir.Quoiqu’il en soit, et loin des théories physiques et quantiques, le samedi 2 avril 2016, Marvin Taylor assassine 10 obèses réunis pour un barbecue dans la petite ville de Long Cross au Texas.

Lire la suite

Algèbre de Yan Pradeau

homer simpson - algebre

Si votre cursus universitaire ressemble de près ou de loin au mien, le nom d’Alexandre Grothendieck ne doit pas vous dire grand chose. Il faut dire que mon dernier cours de mathématiques remonte à mon année de première, et que ce n’est pas un nom qu’on cite beaucoup dans les amphis des fac de lettres. Et pourtant, sachez-le, Alexandre Grothendieck est considéré comme – je cite Wikipedia –  « le refondateur de la géométrie algébrique et, à ce titre, comme l’un des plus grands mathématiciens du XXe siècle ».

Evidemment si comme moi vous êtes dans l’incapacité totale de vous représenter ce que peut désigner le terme de « géométrie algébrique », si vous n’avez jamais réussi à comprendre ce qu’était une fonction (par contre je suis pas mauvais en calcul mental, sachez-le), il semble peu probable qu’Algèbre de Yan Pradeau, sous-titré « Eléments de la vie d’Alexandre Grothendieck », vous soit destiné.… Lire la suite

Le Principe de Jérôme Ferrari

werner heisenberg

Revoilà Jérôme Ferrari, trois ans après son prix Goncourt pour le Sermon sur la chute de Rome – à mon avis, disons-le tout de suite, le Goncourt le plus insignifiant de ces dix dernières années. Un assez long intervalle pour celui qui avait prix l’habitude de publier un roman chaque année depuis le début de son contrat avec Actes Sud.  Trois ans pour se plonger dans la vie de Werner Heisenberg, prix Nobel de Physique 1932 « pour la création de la mécanique quantique, dont l’application a, entre autres, mené à la découverte des variétés allotropiques de l’hydrogène » (nous voilà bien avancés).… Lire la suite

L’Origine de l’homme de Christine Montalbetti

Lucy_blackbg

Le nom de Jacques Boucher de Crèvecoeur de Perthes vous dit-il quelque chose ? Celui du héros d’un roman sentimental, de l’époque romantique peut-être, le genre de patronyme inventé tellement transparent qu’il contient à lui seul tous les méandres d’une vie amoureuse triste à pleurer. A moins qu’il s’agisse d’un personnage d’aristocrate machiavélique dans un roman pseudo-historique aux grosses ficelles ? Vous n’y êtes pas du tout : Jacques Boucher de Crèvecoeur de Perthes a bien existé ; de 1804 à 1853, il travailla dans différents services de l’Inspection des Douanes entre Boulogne et Abbeville, profitant de son temps libre pour écrire quelques ouvrages que l’Histoire n’a pas vraiment retenus comme ses Romances, Ballades et Légendes de 1829.… Lire la suite