Robinson de Laurent Demoulin

Robinson a dix ans. Il joue, court, crie, comme n’importe quel enfant. Mais Robinson ne parle pas. Pas le moindre mot depuis sa naissance : Robinson est autiste. Robinson n’accepte aucun « non », n’est pas propre, voire joue avec ses excréments dès qu’il en a l’occasion, jette ses jouets par la fenêtre, s’y jetterait aussi si celle-ci n’était pas, comme absolument tout ce qui peut présenter un danger dans une maison, aussi sécurisée qu’un coffre de la Banque de France.

Être le père de Robinson, c’est nécessairement du sport. Non seulement il n’est pas toujours facile de comprendre le bonhomme, mais surtout il faut faire avec un enfant de dix ans qui se comporte le plus souvent comme s’il en avait deux ou trois.… Lire la suite