Le Livre des Baltimore de Joël Dicker

joel dicker - pub ds writer - Le livre des Baltimore

Comme à peu près tout le monde, je m’étais laissé séduire sans faire trop de difficultés en 2012 par la Vérité sur l’affaire Harry Québert. Certes, ce roman était si mal écrit qu’on avait souvent l’impression de lire une mauvaise traduction depuis l’américain, le personnage de pseudo-écrivain illustre qu’était Harry Québert était d’une médiocrité telle qu’on pouvait difficilement y croire plus de dix secondes, la fin de l’enquête était d’une stupidité remarquable, et j’avais été outré que l’Académie Française le couronne, mais il n’empêche que j’avais accepté de me laisser mener par ce page-turner efficace malgré tout et largement inspiré de Philip Roth – que j’aime énormément.… Lire la suite